Biographie

Issu d'une famille de juristes d'origine anglaise.

Milieu intellectuel et artistique.

Etudes à l'Athénée d'Uccle.

1943
Son père est fusillé pour résistance aux nazis

Membre de l'Armée secrète, engagé volontaire, Jones devient officier de liaison.

 

Formation :
Suit à l'Université libre de Bruxelles deux années de droit

1946-1950. Section Histoire de l'art et Archéologie.

Université de Harvard, au Salzburg Seminar (American studies)

Université Libre de Bruxelles où il obtint son Doctorat en Philosophie et en Lettres avec une thèse sur la caricature française entre 1860 et 1890, 

Philippe Roberts-Jones débuta une carrière dans le monde culturel et politique mais aussi professoral. 1952-1954.
Aspirant au Fonds National de la Recherche Scientifique de Belgique et parallèlement Attaché au Cabinet des Estampes de la Bibliothèque Nationale de Paris (1953-1954).

 

1956-1958.
Inspecteur des Bibliothèques Publiques auprès du Ministère de l'Instruction Publique de Belgique, tout en étant Chargé de cours à l'Université Libre de Bruxelles durant l'année 1957.

1958-1961
Attaché Culturel du Ministre de l'Instruction Publique, Charles Moureaux.

1959.
Professeur extraordinaire à l'Université Libre de Bruxelles, Chaire d'Histoire de l'Art contemporain

1962.
Exerce au titre de Professeur ordinaire.

 

1961-1985.
Nommé conservateur en chef des Musées royaux des Beaux-Arts.
-1963. Organisation de l'exposition Le Siècle de Bruegel, Bruxelles. 
-1965. Organisation de l'exposition Le Siècle de Rubens. 
-1966. Vice-Président du Conseil d'Administration de l'Institut Supérieur d'Histoire de l'Art et d'Archéologie de Bruxelles. 
-1969. Création de la sous-section Art Contemporain à l'Université Libre de Bruxelles. 
-1971-1973. Président de l'Association des Musées de Belgique et du Comité National Belge du Conseil International des Musées. 
-1971-1974. Président de la Section d'Histoire de l'art et d'Archéologie, Université Libre de Bruxelles. 
-1974. Correspondant de la Section d'Histoire et de Critique, Académie Royale des Sciences, des Lettres et des Beaux-Arts de Belgique. 
- 1974 Se consacre à la rénovation intérieure du Musée d'art ancien.
-1975. Membre titulaire de la Section d'Histoire et de Critique. 
-1980. Président de l'Académie Royale des Sciences, des Lettres et des Beaux-Arts de Belgique et Directeur de la Classe des Beaux-Arts. 
-1983. Membre de l'Académie Royale de Langue et de Littérature Françaises. 

- 1984 Se consacre à l'établissement d'un Musée provisoire d'art moderne puis à sa recréation originale et définitive.

- En 1984 à la fin de sa charge il devient Conservateur en Chef honoraire des Musées Royaux des Beaux-Arts de Belgique.

 

Parallèlement, il poursuit une œuvre de critique artistique ample et variée puisqu'elle s'étend sur plus d'une centaine d'essais, articles et ouvrages, couvrant des matières aussi diverses que La presse satirique illustrée entre 1860 et 1890 (1956), La caricature du second Empire à la Belle Époque (1963), Du réalisme au surréalisme (1969), La peinture irréaliste au XIXe siècle (1978), des études consacrées aux créateurs contemporains, souvent ses amis comme Magritte(1972), Lismonde (1977), Van Lint (1983), Willequet (1985), Jos Albert(1986), Jo Delahaut, Gaston Bertrand et d'autres. Nombre de ses écrits sur l'art sont réunis dans les volumes : L'Art majeur (1974), L'Alphabet des circonstances (1981) et Image donnée, image reçue (1989). Critique compréhensive et aussi dénonciatrice, elle ne se borne pas à l'éloge intelligent mais souligne les crises, les faiblesses inhérentes aux nouveaux cultes esthétiques : ainsi, lorsque la convention de l'anti-conformisme ne garantit plus la facture des choses, le poète-critique y oppose la réflexion, un terme-clé dans son ambiguïté même.

 

1975 
Élu membre de l'Académie royale de Belgique  dont il devient président en 1980 puis secrétaire perpétuel en 1984.

1983
Membre de l'Académie de langue et de littérature françaises de Belgique (élu le 9 avril 1983)

1984.
Vice-Président du Pen Club français de Belgique.
Codirecteur du Journal des Poètes.

1985.
Elu Secrétaire Perpétuel de l'Académie Royale des Sciences, des Lettres et des Beaux-Arts de Belgique

 

1985.
Membre de l’Académie des sciences de Hollande.

1987
Membre de l'Institut de France.

1988.
désigné Directeur de l'Académie Royale de Langue et de littérature Françaises
Obtient le titre de baron.

1989
Membre de l'Académie Mallarmé.
Devient professeur émérite de l'Université libre de Bruxelles.

1990.
Donne une conférence à l'UNESCO : L'Art et le monde d'aujourd'hui.

 

1995.
Membre de l'Académie internationale de poésie de Luxembourg.

 

Distinctions :
Grand-Croix de l'ordre de la Couronne / BE
Grand officier de l'ordre de Léopold / BE
Médaille du volontaire de guerre / BE
Médaille commémorative de la guerre 1940-1945 avec sabres / BE
Médaille civique de première classe / BE
Commandeur de la Légion d’Honneur / FR
Commandeur de l'ordre des Arts et des lettres / FR
Commandeur de l'ordre d’Isabelle la Catholique / ES
Commandeur de l'ordre du Mérite de la République italienne / IT
Grand Officier de l'ordre du Lion de Finlande / FI

 

 

 

Bibliographie :
(Les essais de Philippe Jones sont signés Philippe Roberts-Jones)

 

Essais artistiques.

La Presse satirique illustrée entre 1860 et 1890, essai, Paris, Institut français de Presse, 1956.
De Daumier à Lautrec, essai, Paris, Les Beaux-Arts, 1960.
La Caricature du Second Empire à la Belle Époque 1850-1900, essai, Paris, Le Club français du Livre, 1963.
Daumier. Moeurs conjugales, essai, Paris, Vilo, 1967.
Ramah, essai, Bruxelles, Meddens, 1968.
Du réalisme au surréalisme, essai, Bruxelles, Laconti, 1969.
Magritte poète visible, essai, Bruxelles, Laconti, 1972.
Bruegel. La chute d'Icare, essai, Fribourg, Office du Livre, 1974.
L'Art majeur, Bruxelles, essai, Jacques Antoine, 1974.
Friedlaender. Tableaux, Bilder, Paintings, essai, Stuttgart, Manus Press, 1976. Lismonde, essai, Bruxelles, Laconti, 1977.
La Peinture irréaliste au XIXe siècle, essai, Fribourg, Office du Livre, 1978.
L'Alphabet des circonstances. Essais sur l'art des XIX etXXe siècles, essai, Bruxelles, Académie royale de Belgique, 1981.
Van Lint, essai, Bruxelles, Ministère de la Communauté française, 1983. 
René Carcan, essai, Bruxelles, Les Éditeurs d'art associés, 1984.
André Willequet ou la multiplicité du regard, Bruxelles, Labor, 1985. 
Jos Albert, essai, Bruxelles, Lebeer-Hossmann, 1986.
Image donnée, image reçue, Bruxelles, essai, Académie royale de Belgique, 1989.
Octave Landuyt. Aurum Flandriae, essai, Zellik, Roularta Art Books, 1994.
Bruxelles fin de siècle (sous la dir. de), essai, Paris, Flammarion, 1994.
Du réalisme au surréalisme, nouvelle éd., essai, Bruxelles, Cahiers du Gram, Université Libre de Bruxelles, 1994.
Ivan Lackovic Croata, gravures, essai, Zagreb, Belus, 1994.
La Peinture abstraite en Belgique 1920-1970, essai, Bruxelles, Crédit Communal, 1996.
L'Art au présent. Regards sur un demi-siècle (1960-1990), essai, Bruxelles, La Lettre volée, 1996.
Signes ou traces. Arts des XIXe et XXe siècles, Bruxelles, essai, Académie royale de Belgique, 1997.
Pierre Bruegel l'Ancien (en collaboration avec Françoise Roberts-Jones), essai, Paris, Flammarion, 1997.
L'Art pour qui, pour quoi?, essai, Bruxelles, Labor, 1999.
Jacques Moeschal ou la sculpture architectonique, essai, Bruxelles, CFC-Éditions, 2002.
De l'espace aux reflets. Arts et lettres, essai, Bruxelles, Académie royale de Belgique, 2004.
 

- Nombreuses autres publications, in : Bulletin de l'Académie Royale de Belgique. - Bulletin de l'Académie Royale de Langue et de Littérature Françaises. - Bulletin des Musées Royaux des Beaux-Arts de Belgique. - Revue de l'Université Libre de Bruxelles. -Connaissance des Arts. - L'Oeil. - Gazette des Beaux-Arts.

 

Poésie.

Le Voyageur de la nuit, poésie, Bruxelles, La Maison du Poète, 1947, préface de Mélot du Dy.

Grand Largue, poésie, Bruxelles, La Maison du Poète, 1949.
Seul un arbre, poésie, Paris, Librairie Les Lettres, 1952.
Poésie vivante, t. 1, Paris.

Amour et autres visages, poésie,, 1953 Paris, Librairie Les Lettres, 1956 (augmenté de «Jusqu'aux limites accordées», publié dans les Cahiers du Sud, n° 349, Marseille, 1958).
Quatre Domaines visités, poésie, Bruxelles, L'Atelier du Livre, 1958.
«Extrait d'un bloc-notes», poésie, Bruxelles, Marginales, décembre 1958.
Graver au vif, poésie, Lausanne, Rencontre, 1971 (augmenté de textes publiés dans Marginales, Bruxelles, juin-juillet 1971).
Jaillir saisir, poésie, Bruxelles, Le Cormier, 1971.
Être selon, poésie, Bruxelles, Le Cormier, 1973.
Le Sens et le fleuve, poésie, Braine-le-Comte, Lettera Amorosa, 1974.
Racine ouverte, poèmes 1944-1975, poésie, Bruxelles, Le Cormier, 1976, préface de René Char (ce volume, qui reprend les recueils précédents, est augmenté de Temps venant et De pas et de pierre).
D'un espace renoué, poésie, Bruxelles, Le Cormier, 1979.
Paroles données, poésie, Bruxelles, Le Cormier, 1981.
Image incendie mémoire, poésie, Bruxelles, Le Cormier, 1985.
D'encre et d'horizon, poèmes 1981-1987, poésie, Paris, La Différence, 1989.
L'Embranchement des heures, fiction, Paris, La Différence, 1991.
Le Double du calendrier, fiction, Paris, La Différence, 1993.
Toi et le tumulte, poésie, Bruxelles, Le Cormier, 1993.
Le Temps hors le temps, poésie, Bruxelles, Le Cormier, 1994.
Le soleil s'écrit-il soleil, poésie, Bruxelles, Le Cormier, 1997.
L'Angle de vue, fiction, Paris, La Différence, 1997.
L'Instant multiple, fiction, Paris, La Différence, 2000.
Le Miroir et le vrai, poésie, Echternach, Phi, 2001.
Domaines en cours, poésie, Bruxelles, Le Cormier, 2001.
Chansons doubles, poésie, Châtelineau, Le Taillis Pré, 2002.
L'Ombre portée, fiction, Paris, La Différence, 2003.
«Le fait des autres», fiction, Marginales, n° 252, hiver 2003.
Le Jour venant, poésie, Bruxelles, Le Cormier, 2004.
«Toile pour un été», fiction, Marginales, n° 254, été 2004.
«Le miel du temps», fiction, Marginales, n° 256, hiver 2004.
Poésie 1944-2004, Paris/Bruxelles, Éditions de La Différence/Éditions de l'ARLLFB, 2005.
Fictions 1991-2004, Paris/Bruxelles, Éditions de La Différence/Éditions de l'ARLLFB, 2005.
Au-delà du blanc, poésie, Bruxelles, Le Cormier, 2008.
 

Prix littéraires :
Prix Emile Polak de l’Académie royale de langue et de littérature française, 1957, pour Amour et autres visages.
Prix Malherbe de la Province de Brabant, 1976, pour L'Art Majeur.
Prix du rayonnement de la langue française de l’Académie française, 1980, pour l'ensemble de son œuvre.
Grand prix de poésie de l’Académie française, 1985.
Prix Louis Guillaume du poème en prose, 2002, pour Domaines en cours.
Grand prix du festival international Lucien Blaga, 2006.

 

Ouvrage(s)