Biographie

Instituteur.
* Engagé politiquement, l’anarchiste Elslander défend une école rénovée, appliquant les principes de l’autoéducation rationnelle prônée par Francisco Ferrer
- L’Éducation au point de vue sociologique, Bruxelles, Belgique, Éditions J. Lebègue, 1898, (337 p.)
- L’École nouvelle. Esquisse d'une éducation basée sur les lois de l'évolution humaine,J. Lebègue & cie,1904. (275 p.)

 

Fait son entrée en littérature en 1890, avec la parution de Rage charnelle.
* Ce livre fit scandale et l’auteur sera poursuivi en France comme en Belgique pour ses illustrations des pires déviances sexuelles (inceste, nécrophilie).
Fut surnommé, un temps, le « lycanthrope du naturalisme »
Publie également Le Musée de Monsieur Dieulafait, (1908) et le Parrain (1910), puis prendra s’éloignera des cercles littéraires.
 

Se préoccupe également aux Beaux-arts et anime la galerie Georges Giroux.
- Figures et souvenirs d'une Belle Époque, Bruxelles, Belgique, Éditions Renaissance du livre, 1944 (103 p.)

 

Ouvrage(s)