Biographie

Emigre à Liège à la mort de son père.

S’inscrit à la Faculté de Philosophie et Lettres de l'Université de Liège.

Ses débuts littéraires remontent aux années 1880-90, lorsque l’équipe symboliste entourant Albert Mockel donne ses lettres de noblesse à « La Wallonie ».

Fonde Floréal avec Paul Gérardy en 1892 (n°1: janvier)
* Collaborateurs: e. a. Auguste Donnay
** Avec Floréal, il tente de donner une seconde vie à « La Wallonie » défunte.
*** 12 numéros de janvier 1892 à décembre 1892 ; les nos5 et 6, et 7 et 8 sont des numéros doubles et les nos 10-11-12, daté octobre-novembre-décembre est un n° triple)

Après Floréal, revue d’avant-garde éphémère, il lance « Flamberge », hebdomadaire artistique et littéraire.

Membre de la Société liégeoise de Littérature wallonne.

Dès 1901, affirme l’existence de deux composantes originales et distinctes en Belgique : ses « Simples notes sur les lettres belges » (parues dans Wallonia) distinguent clairement la Wallonie et la Flandre.

En 1902, devant le jeune Barreau de Bruxelles, il n’hésite pas à nier l’existence d’ « âme » belge.

1905. Lors du Congrès wallon de 1905 qui s’efforce de définir la spécificité wallonne, i présente un rapport sur le sentiment wallon dans la littérature d’expression française.

Avant 1908
Secrétaire de la Section Liège-Luxembourg de la Presse belge dont il est l’un des fondateurs.

1909.
Cofondateur des Amitiés françaises avec Christian Beck, Olympe Gilbart et Claude Genval.

Membre de l’Assemblée wallonne (1912-1914, 1919-1940)

En exil à Londres durant la guerre

1920
Directeur de la Vie Wallonne, revue mensuelle illustrée qui succède à Wallonia (1893 – juin / juil. 1914) dont le premier numéro sort le 15 septembre 1920.

Directeur-fondateur de L'Action Wallonne,

Critique d'art et chroniqueur littéraire, Charles Delchevalerie est associé à une bonne demi-douzaine de journaux liégeois; parmi ceux-ci, L'Action Wallonne (chronique régulière des Arts et des Lettres), La Wallonie en Fleurs, Vent du Nord, L’Almanach wallon, La Barricade, La Défense wallonne, La Dépêche (de Toulouse), Le Petit Bleu, Le Réveil wallon, La Province (Mons) et surtout L'Express, troisième quotidien liégeois, absorbé en 1945 par La Dernière Heure, où il était responsable de toutes les rubriques culturelles. Collabore aussi au « Soir » et au « Jour ». Dans les dernières années de sa vie, il sera chroniqueur au quotidien « La Wallonie », un titre rappelant ses tous débuts

"Pas un livre important ne paraît sur lequel il ne porte un jugement réfléchi; pas un tableau, pas une sculpture dénotant de la personnalité ne voient le jour dont il n'épingle la valeur; (...) il prend sa plume et vaillant paladin, il part pour une nouvelle croisade. (...) il est de toutes les revues et de tous les cercles d'avant-garde, et il y tient chaque fois un rôle prépondérant." (Olympe Gilbart in La Défense Wallonne, 20/12/1930)

1921
Délégué de l’arrondissement de Liège à L’Assemblée Wallonne.

Professeur d’Histoire de l’Art.
* Titulaire de la chaire d’histoire de l’art à l’Académie et au Lycée de Waha à Liège.

Compte aussi parmi les fondateurs et dirigeants du Musée de la Vie wallonne.

Membre puis vice-président de la section liégeoise de l’Association des Amis de l’Art wallon.

1932
Cofondateur de l’asbl Radio-Wallonie

1938
Reçoit le Prix biennal de Littérature décerné, pour la première fois, par la Province de Liège.
* « Le domaine d'élection » de ses nouvelles, essais et chroniques « est celui qui touche aux lettres, aux arts, à la petite histoire et au folklore de la Wallonie et, en particulier, du pays liégeois. [...] Plus que d'imagination, ce sont des œuvres d'observation, de réflexion et d'analyse psychologique » (Jean Servais).

Membre du comité d’honneur du premier Congrès culturel wallon (Charleroi, 1938)

Membre du Congrès national wallon, il aurait participé au congrès wallon de 1945 (Liège, 20 et 21 octobre).

 

Arts plastiques :

Échos, L'art à Liège in La Revue Blanche, Paris-Bruxelles-Liège, t.II, n°2 et 3, 1891, p.138.
Auguste Donnay in Art et Critique n°6, Liège, 1901, p.1-2.
Auguste Donnay in Wallonia t.IX, Liège, 1901, p.65-78.
Armand Rassenfosse in L'Hémicycle, Etampes, avril 1902, p.57-58.
Armand Rassenfosse in L'Art Moderne, Bruxelles, 10/8/1902.
Oscar Berchmans, Le monument Montefiore à Esneux in L'Express, 1908.
Salon de Liège (Georges Petit) in L'Express, 20/6/1909.
Auguste Donnay, évocateur de l'Ourthe in La Vie Intellectuelle t.VII, Bruxelles, 1911, p.230-236.
François Maréchal in Wallonia, Liège, 1914.
Exposition rétrospective d'Auguste Donnay in La Vie Wallonne t.II, Liège, 1921-22, p.400.
- (avec Ch D'Hondt, Maurice Kunel, M. Defrecheux et R.P. Lecocq) La gerbe parfumée, à propos d'Auguste Donnay in Noss' Pèron n°19, Liège, 11 mai 1922, p.1 et 2.
Nos Maîtres: Armand Rassenfosse in L'Art Belge n°8, Bruxelles, 31/8/1922, p.1-2.
Notes sur Adrien de Witte in La Vie Wallonne, Liège, 1926-27, t.VII, p.265-270.
Jean Donnay in La Vie Wallonne t.VII, 1926-27, ill.
Adrien de Witte, Catalogue de son oeuvre précédé d'une notice de Ch. Delchevalerie, Liège, 1927.
Jean Donnay in L'Express, 13/4/1927.
Un professeur de fierté artistique. Avant l'exposition Adrien de Witte in L'Express, 27/5/1927.
Au Palais des B.A., l'exposition des oeuvres d'Adrien de Witte in L'Express, 1927.
Adrien de Witte, maître wallon in Amon nos autes, 17-23/6/1927.
Auguste Donnay à Méry, un bouquet de souvenirs in La Vie Wallonne t.VIII, Liège, 1927-1928 p.25-42.
Un projet attrayant, Le Pavillon du Verre à l'Exposition de Liège de 1930 in Clarté 1928, p.12-15.
Un Maître liégeois: Armand Rassenfosse in La Gaule, Bruxelles, 1/8/1929, p.144-147.
Richard Heintz, peintre de l'Ourthe et de l'Ardenne in La Vie Wallonne, 9e année, n°10, 1929, p.293-296.
Richard Heintz in L'Éventail, 2/6/1929.
Adrien Dupagne, Liège, éd. de La Vie Wallonne/Médaillons d'Artistes, 1929.
Alphonse Mataive. Liège, éd. de La Vie Wallonne/Médaillons d'Artistes, 1929.
Robert Crommelynck in La Vie Wallonne n°10, 1929-30, p.135-143.
Jean Donnay et le décor de la Basse-Meuse in La Vie Wallonne t.X, 1929-30, p.225-229.
Victor Fassin, Liège, éd. de La Vie Wallonne/Médaillons d'Artistes, 1930.
Discours au banquet d'hommage à Alphonse Mataive (1930) organisé par le service des B.A. de Seraing en la salle des fêtes du Trianon à Liège.
Un précurseur dans l'art de la décoration moderne Gustave Serrurier in Clarté n°5, mai 1930, p.18-21.
Armand Rassenfosse in L'Art Belge n°1, 31/1/1935, p.17-19.
Jean Donnay, graveur liégeois in Clarté, avril 1935.
Un maître disparu, Notes sur Adrien de Witte in La Meuse, 26/6/1935.
Aristide Capelle. Liège, éd. de La Vie Wallonne/Médaillons d'Artistes, 1935.
Au déclin du XIXe siècle, d'Adrien de Witte à Richard Heintz in Cat. Cent ans d'Art Wallon, Liège, Printing, 1939, p.26-27.
Les graveurs liégeois in Les Arts en Wallonie 1918-1946, Charleroi, Cahiers du Nord, 1947, p.187-197.
Adrien de Witte, Anvers, De Sikkel / Monographies de l'Art belge, 1949.
À propos d'un prochain centenaire in La Wallonie Magazine, 31e année n°49, 1950.
Pour saluer un centenaire, notes sur Adrien de Witte in La Vie Wallonne, Liège, 1950, t. XXIV, p.109-117.

Littérature:

Décors, Études de paysage, Liège, éd. Miot et J. Amar, 1895, in-12, 32 p.; couverture illustrée par Auguste Donnay, 320 ex.
* Pages écrites de 1889 à 1893 et s’inspirant de sites de la terre wallonne.
La Maison des Roses Trémières, Mémoires intimes de Jacques Fabien, naturaliste, Liège, Bénard, 1898, 52 p.
- [dans La Maison, en élaboration: Cœurs débiles (nouvelle); Le Passant d'Épiphanie (moralité); La belle au Bois dormant (prose légendaire); Contes iconoclastes]
Octave Pirmez in Wallonia, XIXe année, n° 1-2, janv.-fév. 1911.
Images fraternelles, Liège, 1914, 1e éd. illustrée par Auguste Donnay (20 ill. h/t); Liège, 1927, 2e éd. augmentée avec dessins d'Auguste Donnay, de Jean Donnay et d'Alfred Martin; 3e éd. augmentée, Liège, Thone, 1934, 226 p.
Croquis londoniens, Bruxelles, 1920.
Henri Simon, poète lyrique wallon. Liège, éd. Georges Thone, 1921.
* 3 ill. : 2 sculptures de Georges Petit et un portrait de Simon par A. de Witte.
Les poètes wallons d’expression française (Conférence) in Les Arts, la littérature et la musique en Wallonie. Liège, Les Amis de l’Art Wallon, 1931.
A propos de Seraing in L’Express, 27/02/1931.
Autour du Perron, Paris-Bruxelles, L'Églantine, 1932, in-8, 207 p.
Études Wallonnes (à paraître)
Petite France de Meuse, Liège, éd. G. Thone, 1933, in-4, 28 p., ill. coul. d'Alfred Martin.
​Le Météore, nouvelles, 1945

Essais:
Paul Magnette (1888-1918) in La Vie Wallonne, t.II, 1921-22, p.485-487.
Sur Hubert Krains in La Vie Wallonne, 15 sept. 1926.
Fernand Severin, une grande figure de la spiritualité wallonne in La Vie Wallonne, t.XII, 1931-32, p.31-35

 

À consulter:
Olympe Gilbart, Charles Delchevalerie 1872-1950, 1950, 8 p.
Jean Servais in Biographie nationale, Supplément t. XXXIX, col.247-257.

 

 

Ouvrage(s)