Biographie

1918.
Instituteur.

1924.
Sollicité par Arsène Heuze et Maurice Kunel, rédacteurs-fondateurs d'un hebdomadaire artistique et littéraire, "Liège-Echos", s'occupe de la chronique des Beaux-Arts.
* C'est ainsi qu'il rencontre Richard Heintz, Armand Rassenfosse, Adrien de Witte, Auguste Mambour, Robert Crommelynck, Auguste Donnay et de nombreux autres artistes wallons.

Suit les cours d'Art wallon dispensé à l'Université de Liège par Olympe Gilbart dont il devient l'ami.

.Avec des peintres liégeois et verviétois, il fonde et devient président de l'Art vivant au Pays de Liège qui organise le premier Salon d'Art wallon contemporain en 1932. C'est le début d'une longue et fructueuse carrière au service de l'art en général et de l'art wallon en particulier.

1939.
Sollicité par Auguste Buisseret alors échevin de l'Instruction publique et des Beaux-Arts, participe à la vente d'art dégénéré organisée à Lucerne le 30 juin.

1944.
(sept.) Nommé, par Auguste Buisseret, conservateur-adjoint de Jacques Ochs des Musées des Beaux-Arts.

1948.
Conservateur en titre.

1952.
Conservateur en chef des Musées des Beaux-Arts et de l'Art wallon.

 

 

 

Ouvrage(s)