Arrive-t-il se demande l'iconclaste. Le nouveau Beaujolais répond l'iconolâtre.

Infos complémentaires

Marqueur sur papier.

Il ne s’agit pas d'une question de sens ni de réalité portant sur ce qui arrive, sur ce que cela veut dire. Avant de se demander ce que c’est, ce que ça signifie, avant le quid, il faut « d'abord », pour ainsi dire, qu' « il arrive », quod. Qu'il arrive « précède » pour ainsi dire toujours la question qui porte sur ce qui arrive. Ou plutôt la question se précède elle-même. Car ce qu’ « il arrive », c'est la question en tant qu’événement ; « ensuite » elle porte sur l’événement qui vient d’arriver. L’événement arrive comme point d’interrogation « avant » d’arriver comme interrogation. Il arrive est plutôt « d’abord » arrive-t-il, est-ce, est-il possible? « Ensuite » seulement se détermine le point par l'interrogation : arrive-t-il que ceci ou cela, est-ce ceci ou cela, est-il possible que ceci ou cela ? (note dans B. Kandalaptis. Métaphores en commun. Crisnée, éd. Yellow, 2012, p. 255-256)