Texte de présentation

 

Luc Lafnet, Discours d'inauguration du "Cercle des Hiboux", 9/8/1916

"Mardi 9 août de l'an de grâce et de guerre 1916. Oh jour mémorable ! Tu vis naître en ton sein le Cénacle des Hiboux. Désabusés des vanités pressentantes qui font de l'art un marais purulent, rouvrons, mes amis, rouvrons les tombeaux des maîtres d'autrefois, du sublime Michel-Ange, du divin Léonard, rouvrons leurs cercueils et recherchons dans leurs cendres sacrées la formule de beauté qui est descendue avec eux dans la mort. L'ayant découverte, nous pourrons avec elle nous élancer alors vers les plaines mystiques de l'avenir... Travaillons, travaillons toujours, travaillons sans cesse. L'amitié sincère et fraternelle sera le fondement du Cénacle, que celle-ci s'affaiblisse et les crevasses hostiles auront tôt fait de jeter à bas l'édifice. Aussi nous chasserons l'hypocrite et l'égoïste de notre sein comme s'il était atteint de la lèpre." (cité par Régine Remon in cat. R. Crommelynck, Liège, Salle Saint-Georges, 15/9-29/10/1995, p. 35)

- Robert Crommelynck, Discours d'inauguration du "Cercle des Hiboux", 9/8/1916

"Nous voulons arriver à grouper, à réunir des membres ayant des idées semblables, des mêmes aspirations, un but commun, l'Art. Devrais-je vous dire que le grand but de cette association sera le travail, le travail qui honore, qui anoblit, j'allais dire le travail qui enrichit ! Nous travaillerons avec ardeur, avec frénésie même, afin de remplir un devoir, celui de produire..." (R. Rémon; 1995, op cit.)

Historique

Fondation des Hiboux par Luc Lafnet avec Félix Fontaine, Joseph Manette et Edgard Scauflaire.

 

(21/04-05/05) Liège, Journal de Liège/Cercle Art et Bienfaisance: Les Hiboux.
* Scauflaire (37 oeuvres, essentiellement des dessins rehaussés, des lavis et des aquarelles), Lafnet, Mambour, Jef Lambert.