Texte de présentation

But : Stimuler le Luminisme.

 

Membres :

Albert Baertsoen (1866-1922) ; Anna Boch (1848-1936) ; Georges Buysse (1864-1916) ; Évariste Carpentier (1845-1922) ; Émile Claus (1849-1924) ; Louis Clesse (1889-1961) ; Aloïs De Laet  (1866-1949) ; Gustave Den Duyts (1850-1897) ; Rodolphe De Saegher (1871-1941) ; Léon De Smet (1881-1966) ; Anna De Weert  (1867-1950) ; Lucien Frank  (1857-1920) ; Franz Gailliard (1861-1932) ; Victor Gilsoul (1867-1939) ; Alfred Hazledine  (1876-1957) ; Richard Heintz (1871-1929) ; Adriaan Joseph Heymans (1839-1921) ; Modest Huys (1874-1932) ; Armand Jamar (1870-1946) ; Marcel Jefferys (1872-1924) ; Paul Leduc (1876-1943) ; Albert Lemaître (1886-1975) ; Paul Mathieu (1872-1932) ; Jenny Montigny (1875-1937) ; George Morren (1868-1941) ; Pierre Thévenet (1870-1937) ; Guillaume Van Strydonck (1861-1937) ; Edmond Verstraeten (1870-1957) ; Ferdinand Willaert (1861-1938) ; José Wolff (1885-1964) ; Juliette Wytsman (1866-1925) ; Rodolphe Wytsman (1860-1927)

Historique

En 1904 la plupart des impressionnistes belges se présentent sous une nouvelle bannière, celle de Vie et Lumière, une association qui venait de se constituer sous l’impulsion d’Emile Claus, de George Morren et d'Adrien-Joseph Heymans.
* Il semble que l'idée de créer une association d'artistes, adeptes de la peinture lumineuse, soit  venue d'Emile Claus. C'est lui du moins qui conseilla à Rodolphe De Saegher, l'un de ses disciplines, avocat de profession inscrit au barreau de Gand, de susciter ce regroupement en vue d'organiser annuellement un salon qui ne dépende pas des jurys officiels.
Un autre enthousiaste de la lumière soutenait aussi le projet : Georges Morren. (...) C'est en visitant le Salon de La Libre Esthétique de 1904 que Morren rencontra Emile Claus et, relançant l'idée lui demanda : Consentez-vous toujours à fonder le groupe ? Oui, répondit Claus, si Heymans est des nôtres. Heymans accepta et voilà comment Vie et Lumière a pris naissance." (in S. Goyens de Heusch, L'Impressionnismer et le Fauvisme en Belgique. Anvers, Fonds Mercator, 1988, p. 214)
 

Outre ces trois peintres, on retrouvait au sein de la nouvelle association :
- la présence d’anciens vingtistes, James Ensor, Georges Lemmen, Anna Boch et Guillaume Van Strydonck
- quelques disciples de Claus : Georges Buysse, Edmond Verstraete, Jenny Montigny, Anna de Weert, Modest Huys.

Hormis Lemmen et Ensor, tous adhèrent avec une originalité plus ou moins grande à la technique impressionniste française.

Le foyer luministe le plus actif se situe donc en Flandre, précisément dans la région gantoise, autour d’Emile Claus et Jean Delvin, ancien vingtiste dissident qui forma nombre de jeunes luministes à l'Académie royale des Beaux-Arts de Gand.
Également dans la région de la Lys, Léon de Smet mène un luminisme à « ses ultimes possibilités » avec un charme tout particulier.

À Bruxelles, nombre de peintres sont aussi gagnés, à l’aube du XXe siècle, aux faveurs du luminisme. Étroitement lié à la France à l’instar de Georges Morren, Marcel Jefferys, réalise également des œuvres lumineuses tout imprégnées de la vision impressionniste.

D’origine franco-flamande, Evariste Carpentier connaît un cheminement esthétique assez semblable à celui de Claus, et comme ce dernier, devient l’un des plus actifs propagateurs du luminisme en Belgique. C’est surtout à Liège au tournant du siècle que Carpentier, nommé alors professeur à l’Académie des Beaux-Arts, suscite de nouvelles vocations impressionnistes, notamment celles de Richard Heintz, d'Albert Lemaître et de José Wolff. Des séjours entre autres à Venise, dans la région du Latium, en Andalousie et dans le Midi de la France renforceront leur luminisme.

Également au contact des lumières du Sud (notamment à Martigues et à Venise), le Louviérois Paul Leduc se révèle un véritable impressionniste attentif aux divers éclairages du jour.

Au salon de La Libre Esthétique de 1905, messieurs Claus et Heymans furent, avec Ensor les invités vedettes de la section belge, qui se présentait collectivement sous le nom de Vie et Lumière.