Texte de présentation

Les créateurs de ce cercle étaient principalement des jeunes élèves de l'Académie bruxelloise.

L'association avait comme but de faire contrepoids au néo-impressionnisme et au symbolisme, puis plus tard aussi au luminisme. Ces créateurs voulaient un retour vers la peinture traditionnelle, vers la riche tradition réaliste flamande. Le peintre espagnol Velasquez était pour eux un grand exemple, leur but était le naturalisme.

Au départ les peintres du Sillon ont peint dans des couleurs foncées, sombres mais riches, avec une préférence pour l'utilisation d'épaisses couches de peinture, mais rapidement ils ont peint de façon plus légère, plus lumineuse, et ainsi leurs tableaux se rapprochèrent des œuvres du début des fauvistes brabançons.

Historique

Le Sillon est un mouvement artistique d'arts visuels, fondé en 1893 à Bruxelles sous la présidence de Gustave Max Stevens.

Ce mouvement a succédé au collectif Voorwaarts.

Parmi les membres fondateurs, on peut citer Armand Apol, Léon Bartholomé, Alfred Bastien, Géo Bernier, Maurice Blieck, Emile-Antoine Coulon, Paul Mathieu, Albert Pinot, Victor Simonin, Frans Smeers, Paul Verdussen…

Outre les fondateurs du mouvement, ses principaux membres ont été Louise Brohée, François Bulens, Jean Colin, Ernest Godfrinon, Gaston Haustrate, Jean Laudy, A. Madoux, Marc-Henry Meunier, Michaux, Pierre-Victor Moerenhout, Arthur Navez, Willem Paerels, Henri-François Ramah, Lucien Rion, Louis Thévenet, Emile Thysebaert, Jean-François Tordeur, Fernand Toussaint, Maurice Wagemans et Georges Van Zevenberghen. 

Quelques artistes se sont joints plus tard au mouvement : Armand De Vleeschouwer, Gaston de la Perche, Felix Denaeyer, Fernand Delgouffre, Jean Gouweloos, Victor Mignot et Philippe Swyncop. Léon Spilliaert a été également pendant un certain temps membre du Sillon.

Paerels, Thévenet, Auguste Oleffe, Henri-François Raemaekers dit Ramah, Rik Wouters, Edgard Tytgat, Ferdinand Schirren, Anne-Pierre de Kat, Cockx, et Maertens s'allient au Sillon, en particulier pour avoir accès à leur exposition annuelle au Musée moderne.

 

Des expositions annuelles, présentant des œuvres de ses membres, ont été organisées depuis 1893 jusqu'au moins 1926.

 

Fernand Toussaint (1895), Victor Mignot (1897), Frans Smeers (1899 et 1900) et Philippe Swyncop (1904) ont créer des affiches pour les expositions du cercle.