Texte de présentation

(04/04) L’activisme flamand apporte un nouveau souffle à ce cercle.

* Willem Gijssels, le rédacteur en chef du quotidien culturel activiste « Vlaamsch Leven » (03/10/1915 - 11/11/1918) reprit son ancienne présidence.

 

** Le nouveau cercle ne se voulait pas seulement un foyer de l’art. Il se proposait aussi de « prendre en charge en plus des intérêts moraux de la Langue et du Peuple, les intérêts matériels des artistes flamands » (in Vlaamsche Leven, vol. 2, n° 26, 1e avril 1917, p. 416)

Historique

 

Vers 1916-1917, Willem Gijssels reconstitua le cercle à la Maison flamande de la Grand-Place de Bruxelles où avait lieu l'exposition annuelle.

A partir du 26 mai 1917, les expositions eurent lieu à la « Vlaamsch Huis » à la Grand-Place. Un atelier pour jeunes artistes fut établi dans le même local.

Parmi les exposants de cette seconde période se trouvaient Jan*Frans Cantré, Jan Cockx, Albert Daenens, Edmond van Dooren, Jos Leonard, Jozef Peeters, Victor Servranckx, Jules de Sutter et Prosper de Troyer. Plusieurs membres ayant témoigné d'une certaine sympathie à l'égard de l'occupant allemand, d'autres donnèrent leur démission.

1917.

 (26/05-juin) : exposition dans la Maison flamande de la Grand-Place de Bruxelles

1918.

Grâce au cercle Doe Stil Voort, un moderniste comme De Boeck reçut pour la première fois l’occasion de présenter son œuvre à un public plus large. Cette deuxième phase était en fait beaucoup plus ciblée sur l'avant-garde.

(mars) Une exposition du cercle se tint à Amsterdam.

(08/06-08/07 et 13/07-05/08) Bruxelles, Musée d'Art Moderne. 
* e. a. Cockx Jan, Daenens Albert, De Boeck Félix, De Troyer Prosper, Peeters Jozef, Servranckx Victor, Van Dooren Edmond, 
** L'exposition fut un tel succès que l'on organisa un second accrochage du début de juillet au début d'août.
*** Les œuvres les plus avant-gardistes se trouvaient réunies dans une salle.
**** Cette exposition fut organisée sous les auspices du Conseil de Flandre et du Département flamand du ministère des Arts et des Sciences, et reçut la visite de Joseph Leonard Haller von Ziegesar, de René de Clercq et d'autres. Le département activiste y acheta un dessin de Jozef Peeters et un tableau de Hendrik Luyten.

 

Dissolution de l'association.

 

Après la guerre, on reprochait à certains artistes la participation aux expositions de Doe Stil Voort. Ce fut par exemple le cas de Modest Huys dont le Conseil de Flandre avait acheté une toile, mais aussi d'Albert Saverys, ami du précédent..

 

 

 

Bibliographie texte

  • Informations complémentaires

    • Doe Stil Voort = Continue en silence.