Description physique

20 x 20 cm, 120 p., ill.

Bibliographie texte

  • Texte de présentation

    • L'auteur a fréquenté les artistes naïfs pendant plus de 20 ans. Il a pu recueillir des témoignages et des documents qui lui permettent d'établir de véritables petites monographies, biographiques et critiques.
      Plutôt que d'adopter un ordre alphabétique stérile, l'auteur groupe les artistes dont il examine l'oeuvre en 4 catégories plutôt politiques : la gauche encore marquée par l'art populaire, la droite déjà contaminée par les écoles d'art, le centre et les artistes immigrés.
      Il raconte la montée du mouvement naïf en Wallonie et à Bruxelles ; il signale le rôle prépondérant joué par des hommes comme P. G. Van Hecke, Stéphane Rey, A. Blavier, M. Lefrancq.
      Il explore notre patrimoine en révélant de nouveaux noms, rappelant nombres d'oubliés et s'attardant quelque peu à des noms comme Léon Greffe, Nicolas Cloes, Karl William, les deux Funcken, Jean Gabriel, Ruppert, Delplace, etc.

  • Informations complémentaires

    • Preface de Robert Rousseau.