Description physique

in-4, reliure pleine toile éditeur sous jaquette illustrée en couleur, titre doré sur le dos, 276 pp. ; avec 104 illustrations en couleur contrecollées

Bibliographie texte

  • Texte de présentation

    • Jean Cassou, conservateur en chef du musée d'Art moderne, Paris.
      Le multiple écrivain, esthéticien, critique d'art, animateur de glorieuses entreprises d'art, cinéaste de savants et convaincants films d'art, bref le grand commis des choses de l'art Paul Haesaerts use, dans ses écrits, de ce langage sensoriel, de ce langage optique, de ce langage inné qui est bien le plus propre à commenter le prodigieux univers dont la Flandre à fait don à l'art universel.

      Paul Caso, dans Le Soir.
      M. Haesaerts vient de publier, ces jours-ci, une monumentale étude sur les dernières deux cents années de peinture en Flandre. Cet ouvrage sera bientôt accessible au public non seulement belge, mais international. Une de ses préoccupations, dans ce livre, est de situer une activité artistique intense mais locale dans le concert de l'activité artistique de partout."

      François Maret dans Synthèse
      La publication de la monumentale Peinture moderne en Flandre de M. Paul Haesaerts est pour l'édition et l'impression d'art en Belgique un événement considérable. 

       

  • Table des matières

    • - Avant-propos, par Pierre Courthion

      - Les sursauts européens de la Flandre, préface par Herman Teirlinck, p. 7

      - Tableau synchronique, p. 15

      - Un pays de peintres, une très ancienne tradition, p.43

      - L'épanouissement et l'abandon du réalisme : Henri de Braekeleer et Jan Stobbaerts, p. 53

      - L'impressionnisme au défi et la désinvolture de James Ensor, p. 67

      - De l'intimisme à l'exotisme : la tendresse de Henri Evenepoel, p. 81

      - Le combat de l'ombre et de la lumière : Jakob Smits, p. 93

      - L'esthétique de la pleine lumière et le fauvisme de Rik Wouters, p.103

      - La retraite au village de Laethem-Saint-Martin, p. 117

      - Le manierisme symboliste : Gustave Van de Woestyne, p . 123

      - Au cœur de l'expressionnisme : la fougue de Constant Permeke, p. 137

      - Variations expressionnistes : de Léon Spilliaert à Floris Jespers, p. 153

      - L'alliance de l'expressionnisme et du classicisme : Gustave de Smet, p. 163

      - La tradition de l'intimisme : Mellery, Thévenet, Dasnoy, p. 177

      - La peinture-narration : les sourires d'Edgard Tytgat, p. 187

      - Aux prises avec les forces de la nature : Jean Brusselmans, p. 197

      - De l'expressionnisme au surréalisme : Frits Van den Berghe et le fantastique, p. 207

      - L'avènement de l'abstraction totale : Victor Servranckx, p. 223

      - Des écoles régionales aux familles d'esprit, p. 233

      - Bibliographie, notes et tables, p. 239

      - Notices biographiques, p. 241

      - Associations, galeries et cercles d'art ayant existé entre 1850 et 1950, p. 261

      - Principales revues d'art ayant paru entre 1850 et 1950, p. 263

      - Bibliographie générale, p. 265

      - Index, p. 269

      - Liste des illustrations, p. 269

      - Table des matières, p. 275.