Description physique

In-12, broché sous couverture illustrée, 104 pp. ; avec un frontispice en noir et blanc.

Bibliographie texte

  • Texte de présentation

    • - http://www.archivesdunord.com/1462-leys-et.html

      En écrivant cet ouvrage à la fin de sa vie, Gustave Vanzype (Bruxelles 1869 - Bruxelles 1955), de l'Académie royale de Belgique, entendait faire oeuvre réparatrice : 'Comment se fait-il", s'indigne l'auteur, "que si peu d'entre les artistes et les amateurs de peinture qui accomplissent le pèlerinage d'Anvers, fassent aux fresques de l'Hôtel de ville l'honneur d'une visite, que tant d'esthètes paraissent les ignorer, que des étrangers ne sachent point qu'elles existent?"
      Aux yeux de Vanzype, qui avait déjà consacré dans cette collection un volume à Rubens et à Breugel, Leys a incarné le renouveau de l'Ecole belge au XIXe siècle. "Leys est un très grand maître", affirme-t-il avec force conviction. "Il obtint, de son vivant, l'attention, l'admiration de ses pairs et du public initié de toute l'Europe. [...] Or Leys ne figure que dans de très rares musées hors de Belgique."
      Puisant ses sujets dans l'histoire de la Flandre du XVIe siècle, le peintre et graveur anversois Henri Leys (Anvers, 1815 - Anvers, 1869) avait triomphé aux Expositions universelles de 1855 et 1867 grâce à la fascination qu'exerçaient ses reconstitutions méticuleuses qui marquèrent notamment le jeune James Tissot. Les peintures murales qu'il réalisa pour sa salle à manger (1857-1865) et plus encore la décoration à fresque de l'Hôtel de ville d'Anvers (1863-1869), dont il exposa les cartons à Paris en 1867, consacrèrent sa réputation. "[...] Fervent lecteur de Victor Hugo, Leys représenta [...] un romantisme teinté de réalisme et une Belgique héritière de son passé." 

       

  • Table des matières

    • Introduction.
      L'origine.
      L'atmosphère.
      Romantisme.
      Les débuts.
      Evolution.
      Ascension.
      Les fresques.
      La fin.
      Les disciples.
      La leçon.
      Index chronologique.
      Bibliographie.
      Table des matières.