Biographie

Formation :
- Académie libre L’Effort, Bruxelles
- Malines
 

Commence dans un style expressionniste.

1950.
Première exposition notoire, à la Galerie Saint-Laurent
* Y rencontre Jo Delahaut, Jean Rets, Kurt Lewy et Paul Bury.


1951.
Opte définitivement pour l’art abstrait.

1952.
Participe aux groupes "Art Abstrait

A partir de 1954, la couleur vient s'ajouter au noir et blanc de ses premières œuvres.

1956.
Prix Hélène Jacquet (Mention).
Participe au groupe Formes.

1957.
Prix “Jeune Peinture Belge”. (Mention)

1958
Prix Hélène Jacquet.

A la fin des années '50, s'installe définitivement à Anvers, où il entretient des contacts très proches avec Jef Verheyen, Vic Gentils et Walter Leblanc.

1960
Participe au groupe Art construit.
Co‑fondateur du groupe "Nieuwe Vlaamse School".

1972
Guy Vandenbranden est co-fondateur du Centre International d’Etudes d’Art Constructif.

1973
Prix Diano Marina (Mention) pour l’édition bibliophile illustrée des poèmes Exodus de Hugues C. Pernath.

 

Nombreuses expositions personnelles et collectives.

Evenements / Expositions

Bibliographie texte et PDF

  • Texte de présentation

    • Au début des années cinquante, il réalise des toiles d'une abstraction poussée. Sous l'influence de Mondrian et de Vasarely, il en vient, deux ans plus tard, au constructivisme. Depuis, son œuvre consiste en l'exploration des possibilités de l'abstraction géométrique. En dépit de ces principes de base rigoureux (délimitation sévère de la matière et de la forme, composition stricte, image pure et simple, rythme clair), il parvient à donner à la composition, à la forme et au coloris des variations multiples. Le but de son art, par essence monumental, est l'intégration architecturale. Il rejette catégoriquement chaque interprétation de son œuvre. Il s'inspire davantage du modèle scientifique, traduit par la méthode sérielle (Dictionnaire des peintres belges du 14e siècle à nos jours. Bruxelles, La Renaissance du Livre, 1995)